Résidence au RELAIS centre de recherche théâtrale/ Le Catelier (Normandie). Du 25 aout au 07 septembre 2016.
 

RECHERCHE SOLITAIRE

Héroïnes Land

un projet d'Emmanuelle Rigaud


Chercher au plateau, laisser émerger les sens et les images . Je me suis donnée comme contrainte de ne pas chercher à être logique. J'ai accumulé des  images, des idées, des envies que je souhaitais essayer. La tentative c'est de ne pas avoir de sujet, le pari c'est que du sens émergera de l'assemblage d'idées, qui n'ont comme point commun que leur auteur.

Il y a de vieilles envies, essayer de faire quelque chose des poèmes de Joumana Haddad "Le retour de Lilith". Il y a la poupée Rita que j'ai fabriquée au retour du stage avec Wajdi Mouawad en septembre 2013 au Grand T, l'envie de lui fabriquer une crinoline/cage/cabane, de me mettre en dessous et de voir ce qui se passe. Il y a des lectures plus récentes, l'Antigone d' Henri Bauchau. Une proposition à approfondir faite lors du stage NO BORDER avec Guy Alloucherie et Nadège Prugnard à Culture Commune en juillet 2016. Et il y a un cadeau qu'on me fait quelques jours avant de partir en résidence, Denis Lachaud à qui j'ai passé une commande d'écriture pour un nouveau projet m'envoie les premiers mots, les toutes premières scènes de PENDANT CE TEMPS.

C'est une sorte d'auto-portrait qui est né, un auto-portrait à la Picasso, un peu déstructuré et surréaliste. Une prise de plateau, une urgence.

Merci au Relais, centre de recherche théâtrale dirigé par Vinent Lacoste pour son accueil, pour sa connaissance des besoins des artistes, pour sa confiance et sa rare attention.