En prison vous avez droit à cinq vêtements, pas un de plus.

Mais rien n'interdit de changer de vie.

Les détenues s'inventent souvent un prénom et parfois une histoire.

Sans jamais quitter la scène, Emmanuelle Rigaud témoigne de son expérience d’artiste chorégraphique auprès de femmes incarcérées.
Cinq vêtements pour cinq prénoms, cinq danses pour cinq histoires.

conception et interprétation Emmanuelle Rigaud collaboration artistique Wally Bohr.création sonore Hélène Coeur lumières Sébastien Debant régie Cristèle Moreau

production Les Alouettes Naïves et le Pôle Ressources Musiques et Danses du Monde de Seine-Saint-Denis en partenariat avec Lilas en Scène - Les Lilas avec l'aide du Conseil Général de Seine-Saint-Denis prêts de studio  Centre National de la Danse - Pantin et Maison Populaire de Montreuil

2007 - La Maison Populaire -Montreuil

2007 - Lilas en Scènes - Les Lilas)

Avril 2009 - Centre Culturel Louis Jouvet - Bonnières

Sept 2009 - présentation professionnelle Le Terrier - TGP Saint-Denis

Mars 2010 - Confluences - Paris

Mars 2010 - Théâtre de Buchelay

Mars 2011 - Espace Jean Vilar - Arcueil

Mai 2011 - Théâtre Berthelot - Montreuil

 

LA VIE C'EST

PAS MAINTENANT !

Photos : Sabine Livet